Snelle levering

In Nederland

1 jaar garantie

Rijd gerust

14 dagen proberen

Terugsturen mogelijk als je niet tevreden bent

Snelle levering - 1 jaar garantie - 14 dagen proberen

Lumières

Lorsque vous pédalez, il est très important d’être visible des autres usagers, mais également de bien voir devant vous. Posséder une lumière pour votre vélo électrique fait partie des équipements obligatoires. Découvrez en bas de page tous nos conseils pour bien choisir votre lumière de VAE et vous déplacer en toute sécurité, de jour comme de nuit. 

Lumières

Is uw droomfiets niet op voorraad?

Elke dag gaan er nieuwe fietsen in de verkoop.
Blijf op de hoogte van nieuwe aanwinsten!

Quel éclairage pour votre vélo électrique ?

Selon la loi belge les feux de vélo sont obligatoires de nuit et dans des conditions où la visibilité est réduite à moins de 200 m environ. Vous aurez besoin d’un feu blanc ou jaune à l'avant (il peut être fixe ou clignotant) et à l'arrière, un feu rouge, fixe ou clignotant, visible à 100 m minimum (de nuit, par temps clair). Les feux ne doivent pas nécessairement être montés sur le vélo: le cycliste peut aussi les porter.

Certaines lumières sont spécialement conçues pour les vélos électriques et sont alimentées via la batterie. Un système très pratique qui vous évitera les pannes de piles. Selon les modèles, l’éclairage peut être directement intégré ou disponible en accessoires. Dans ce cas, plusieurs solutions sont possibles pour allumer la lumière de votre vélo électrique : la brancher sur le circuit électrique de votre vélo ou la connecter via USB. 

Ce type de lumière pour vélo électrique consomme très peu d’énergie et n’impactera donc pas l’autonomie de votre VAE. Certains de ces éclairages ont l’avantage d’adapter leur puissance en fonction de la luminosité environnante. 

Au même titre que les phares, les catadioptres font partie des accessoires vélo dont l’installation est imposée par la loi belge, à la différence près qu’il existe des exceptions selon les types de vélos :

Les vélos pour enfants et autres engins assimilés (vélos pliants, minivélos) doivent uniquement être équipés de catadioptres lorsqu’ils circulent la nuit ou par visibilité inférieure à 200 m. 

Les vélos de course et VTT doivent uniquement être équipés de catadioptres (un blanc à l’avant, un rouge à l’arrière) s’ils sont dotés d’au moins un garde-boue. Les autres catadioptres sont quant à eux obligatoires si le vélo de course ou VTT circule la nuit ou par visibilité inférieure à 200 m. 

Bien choisir la lumière de votre VAE

Selon votre utilisation du vélo électrique, il est important d’adapter votre éclairage. Pour en connaître la puissance, renseignez-vous sur les lumens de votre lumière, qui mesurent la quantité de lumière émise. 

Par exemple, si vous comptez faire du VTT électrique la nuit, misez sur un éclairage puissant (800 à 1 000 lumens minimum) et assurez-vous qu’il soit bien solidement fixé. Vous pouvez également ajouter une lampe à votre casque de vélo. 

Pour circuler en ville, une lumière de vélo électrique de 500 lumens est suffisante. Il est important de ne pas éblouir les personnes que vous croiserez. Mais pour être bien visible, vous pouvez également ajouter des lumières pour rayon de vélo. Il en existe un large choix, des plus classiques aux plus originales : clignotantes, multicolores… 

Il est possible d’opter pour une lumière dynamo pour votre vélo électrique : elle fonctionne sans piles et sans batterie et s’allume grâce à l’énergie créée lorsque vous pédalez. Son autonomie est donc illimitée lorsque vous êtes en mouvement ! En revanche, elle peut se couper si vous ne pédalez plus pendant plusieurs minutes. 

Enfin, pour être bien visible à vélo électrique, n’oubliez pas votre gilet réfléchissant !



Voir plus